Pathophysiologie

Dans l'angiœdème héréditaire (AOH), la faible concentration plasmatique de C1-INH fonctionnel mène à une activation dérégulée du système du complément, du système de coagulation intrinsèque (contact), du système fibrinolytique et de la cascade de coagulation ainsi qu'au développement de l'angiœdème et des complications qui lui sont associées. L'activation du système du complément se solde par une diminution de la concentration de C4 et de C2, tandis que l'activation du système de contact donne lieu au clivage du kininogène de poids moléculaire élevé10.

Les hépatocytes sont la principale source de C1-INH. Cependant, un bon nombre d'autres types de cellules, incluant les monocytes sanguins périphériques, les cellules microgliales, les fibroblastes, les cellules endothéliales, le placenta et les mégacaryocytes, synthétisent et sécrètent la protéine à la fois dans un environnement in vivo et in vitro10.

La régulation de la production de protéines n'est pas complètement élucidée, mais puisque les patients répondent cliniquement à la thérapie d'androgènes qui fait augmenter la concentration de C1-INH, les androgènes semblent apparemment stimuler la synthèse du C1-INH dans le foie10.

L'identité du ou des facteurs responsables du déclenchement d'une crise et de l'angiœdème subséquent demeure un sujet controversé. Les études ont montré que l'activation du système kinine et l'augmentation de la concentration de bradykinine pourraient être responsables de la vasodilatation et des fuites capillaires associées aux poussées cliniques. Cependant, d'autres éléments des voies alternatives qui sont régulées par le C1-INH pourraient jouer un rôle dans l'initiation et la continuation de l'expression de la bradykinine10.

Le C1-INH est de loin l'inhibiteur le plus efficace du facteur XIIa. De plus, puisque le C1-INH se lie à la protéine C1, à la kallicréine, à la plasmine et au facteur XIIa, ces protéines pourraient être impliquées dans le déclenchement et la prolongation de l'angioedème11.

Avec l'absence ou la dysfonction de la protéine C1-INH, les fonctions de la circulation sanguine, de la coagulation sanguine et de la réponse immunitaire sont défaillantes chez les individus atteints d'angiœdème héréditaire et donc, ces fonctions ne peuvent être normalisées par des traitements qui agissent seulement à un endroit2.

Inscription

Inscrivez-vous afin de recevoir de l'information actualisée au sujet de la gestion de l'AOH.

Mode d'action d'un traitement d'urgence

Apprenez comment fonctionne un traitement d'urgence pour l'AOH. Apprenez-en davantage.

Diagnostiquer l'AOH

L'AOH est souvent mal diagnostiqué puisque ses symptômes ressemblent à ceux d'autres maladies comme une réaction allergique, une appendicite aiguë et une crise de la vésicule biliaire. Apprenez-en davantage sur la façon de diagnostiquer l'AOH.