Traitement d'urgence de l'AOH

Le traitement d'urgence de l' angiœdème héréditaire (AOH) durant une crise aiguë peut être extrêmement difficile puisque contrairement à une réaction allergique, l'enflure liée à l'AOH ne répond pas à l'épinéphrine, aux antihistaminiques ou aux glucocorticoïdes6.

En 2010, la thérapie de remplacement de C1-INH « (Berinert®) » a fait son entrée sur le marché canadien pour le traitement des crises aiguës d'AOH15. Avant l'arrivée de ce traitement, du plasma traité par solvant/détergent (PSD) ou du plasma congelé moins sécuritaire était souvent utilisé pour traiter les crises aiguës d'AOH5.

Crises laryngées

Les crises les plus graves d'AOH potentiellement mortelles et nécessitant des soins d'urgence sont celles qui impliquent l'enflure du larynx. Ce type de crise doit être immédiatement traité dans un centre hospitalier, et non dans une clinique locale, puisque l'intubation d'urgence doit être considérée hâtivement dans le processus d'évolution de l'œdème laryngée ou une trachéotomie peut devenir nécessaire17.

La manifestation de l'œdème touchant la voie aérienne supérieure débute habituellement lentement, mais des cas d'évolution vers un état de crise en 20 minutes ont été signalés. La modification de la voix et la dysphagie indiquent un risque élevé d'une obstruction totale des voies respiratoires. Si on soupçonne l'atteinte des voies respiratoires, il faut commencer le traitement immédiatement17,18. Pour obtenir de l'information additionnelle à ce sujet, cliquez (ici).

Crises abdominales

Une douleur intense peut souvent accompagner les crises abdominales. En fait, une crise abdominale aiguë d'AOH peut simuler une appendicite, une rupture de l'intestin ou une obstruction intestinale. De plus, la numération des globules blancs peut augmenter durant une crise, venant compliquer davantage le scénario clinique. Plusieurs patients ont subi des interventions chirurgicales qui n'étaient pas nécessaires avant qu'un diagnostic d'AOH soit correctement établi. Comme chez tout groupe d'individus, ceux atteints d'AOH peuvent également développer une appendicite ou d'autres symptômes de troubles graves de l'intestin, il faut donc intervenir avec prudence chez ces individus6.

Le C1-INH peut être utilisé pour traiter ce type de crise. Lors de crises abdominales aiguës d'AOH, le soulagement de la douleur en utilisant des agents anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) est souvent efficace.

Inscription

Inscrivez-vous afin de recevoir de l'information actualisée au sujet de la gestion de l'AOH.

Traitement d'urgence de l'AOH

L'enflure liée à l'AOH ne répond pas aux médicaments d'urgence habituellement utilisés comme l'épinéphrine, les antihistaminiques ou les glucocorticoïdes. Renseignez-vous sur la façon de traiter une crise aiguë.

Réseau canadien d'AOH

Le Canadian Hereditary Angioedema Network(CHAEN) /Réseau canadien d'angioedème héréditaire (RCAH) est une coalition de médecins canadiens intéressés à faire évoluer les soins pour les patients atteints d'angioedème héréditaire. Visitez haecanada.com.