Prévenir les crises d'angiœdème héréditaire (AOH)

Thérapie préventive

Androgènes

Pour aider à prévenir les crises, votre médecin peut vous prescrire des médicaments appelés androgènes. Les androgènes sont des hormones mâles. L'androgène atténué qui est le plus fréquemment prescrit pour traiter l'AOH est le danazol. Le mot « atténué » indique que l'hormone mâle n'est pas aussi puissante que l'hormone mâle testostérone. Cependant, ces médicaments sont rarement appropriés pour les enfants et ils produisent des effets secondaires indésirables, incluant :

  • développement de caractéristiques sexuelles mâles chez les femmes;
  • cancer de la prostate;
  • fusion prématurée des os chez les enfants, menant à un arrêt de la croissance;
  • augmentation du volume des seins chez les hommes;
  • modifications de la voix;
  • cancer du foie;
  • augmentation du risque de maladie cardiovasculaire.

Certains de ces effets peuvent être irréversibles.

Agents antifibrinolytiques

Les antifibrinolytiques sont des médicaments qui sont utilisés moins souvent que les androgènes atténués dans le traitement de l'AOH. Les antifibrinolytiques utilisés dans le traitement de l'AOH comprennent l'acide tranexamique (TA) et l'acide epsilon-aminocaproïque (EACA). Puisque ces agents produisent des effets secondaires fortement indésirables, leur utilisation est généralement réservée aux individus qui souffrent de crises fréquentes ou très graves et qui ne peuvent pas tolérer d'autres médicaments.

Produit de C1-INH avec indication en prophylaxie

Le C1-INH est disponible aux États-Unis pour la prophylaxie. La thérapie par C1-INH (inhibiteur du complément 1 estérase) fonctionne en remplaçant les protéines C1-INH manquantes ou ne fonctionnant pas adéquatement chez les patients ayant une insuffisance en C1-INH. Le C1-INH utilisé lors de crises aiguës est administré lorsqu'une crise se manifeste et de façon optimale, dès les premiers signes avant-coureurs. Si le traitement des crises aiguës ne fournit pas assez de soulagement, des perfusions régulières de C1-INH peuvent être administrées deux fois par semaine. Les effets secondaires liés à la thérapie à long terme de C1-INH comprennent la sinusite, l'éruption cutanée, le mal de tête et l'infection des voies respiratoires supérieures.

Comme pour tous les médicaments, discutez avec votre médecin de vos options thérapeutiques pour prévenir les crises d'AOH.

Obtenir un traitement

Un médecin qui a de l'expérience dans le traitement de l'AOH peut vous aider à déterminer quand et comment utiliser des médicaments qui peuvent traiter ou prévenir des crises. Discuter avec votre médecin pour en apprendre davantage.

Si vous avez de la difficulté à trouver un spécialiste de l'AOH, vous pouvez contacter le Réseau canadien d'angiœdème héréditaire des médecins. Cette organisation maintient une liste des médecins dans le pays qui traitent les individus atteints d'AOH.

Inscrivez-vous maintenant

Inscrivez-vous afin de recevoir les dernières mises à niveau de AllAboutHAE.ca.

Traiter les crises aiguës

Informez-vous au sujet d'un traitement pour les crises aiguës chez les adultes et les ados. Apprenez-en davantage.

FAQ sur la façon de traiter l'AOH

Des questions sur le traitement de l'AOH? Vous n'êtes pas seul. Lisez les questions d'autres personnes qui veulent en apprendre sur la façon de traiter l'AOH et voyez les réponses qu'ils ont obtenues. Apprenez-en davantage dans la section Questions sur la façon de traiter l'AOH.

AOH Canada

Apprenez-en au sujet d'AOH Canada Inc., un réseau dans lequel les patients atteints d'AOH, les médecins et le système de santé canadien, deviennent partenaires. Visitez haecanada.org.